L'épilation laser de la barbe et favoris



Chez l'homme, l'épilation de la barbe permet d'obtenir un résultat esthétique et parfois aussi un protection médicale contre les infections récidivantes: folliculites, pilii incarnati... Aussi la demande dépasse largement le cadre esthétique. Il peut aussi s'agir de ne traiter qu'une zone pour rattraper une défaut de symétrie dans le coup où pour supprimer une irritation avec le col de chemise.

Il peut aussi s'agir de traiter une pilosité dans le cadre d'un changement de sexe chez les personnes transsexuelles.

On peut aussi, tout simplement, souhaiter raréfier la quantité de poils de barbe en effectuant seulement 1 à 3 séances afin de dégarnir sans supprimer complètement.

La prise en charge de la barbe chez l'homme comporte quelques particularités à connaître pour éviter les surprises. Les zones proches de la mandibule disposent par exemple d'une peau particulièrement fine qu'il faudra traiter avec prudence pour éviter les brûlures et les cicatrices.  L'épilation laser de la barbe reste douloureuse si l'on ne pose pas de pommade anesthésique.

Chez la femme, on ne parle pas vraiment de barbe, mais de développment anormal de la pilosité des joues, du menton et des favoris. Il y a peu de remarques à formuler sinon qu'il faudra respecter le fin duvet. En effet, le duvet du bord montant des mandibules, sous l'oreille, risque d'être stimulé par le laser et de produire des poils durs à traiter .

La douleur et l'anesthésie 

La barbe traitée au laser est douloureuse chez l'homme uniquement. Chez la femme, les choses se passent généralemetn mieux.

Le lasériste dispose de plusieurs stratégies pour réduire la douleur à ce niveau.

 

Le protocole thérapeutique utilisé. 

Le contenu de ce livre en ligne est protégé par le droit d'auteur. Toute copie, sans l'accord de l'auteur, est interdite.