Rappel sur la pilosité de la lèvre sup.


La lèvre supérieure, chez la femme, est généralement occupée par un fin duvet. Il peut cependant être le siège d'une pilosité plus visible soit dans les suites d'une pathologie hormonale, soit par hérédité familiale, soit simplement de façon sporadique. Avant tout traitement d'une lèvre supérieure, il est important pour le médecin lasériste de rechercher une cause médicale hormonale. L'interogatoire est généralement suffisant. Parfois, il peut être nécessaire de prévoir un bilan hormonal.

La pilosité de la lèvre supérieure est spécifique par rapport aux autres poils. Il s'agit notamment de poils au cycle pilaire court. Ainsi les premières séances doivent être rapprochées.

Les points à connaître avant de choisir

Toute la lèvre supérieure peut être traitée. Cette zone est souvent le siège de grains de beauté que le lasériste devra éviter soigneusement.

De même, la pilosité de la lèvre supérieure, si elle est bien visible au centre, peut se transformer en fin duvet à la frontière de la lèvre et de la joue.  Il convient de ne pas aller traiter dans ces zones pour éviter de stimuler le duvet. Il se transformerait poils difficiles à prendre en charge avec le laser.

Le protocole thérapeutique utilisé

Le contenu de ce livre en ligne est protégé par le droit d'auteur. Toute copie, sans l'accord de l'auteur, est interdite.